August
Su Mo Tu We Th Fr Sa
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

What’s New

Le Festival De Danse Annapolis Royal – 15 au 19 août

Six productions. Une création mondiale.  Nouveauté cette année : Dance On Film

Peu de festivals de danse peuvent se targuer d’un passage de grands voiliers à quelques mètres de ses portes pour marquer sa nouvelle édition, mais le Festival de Danse Annapolis Royal (FODAR) a l’habitude de faire des vagues. Le FODAR a ses quartiers au King’s Theatre, sur la rive faisant face au lieu de la première production théâtrale européenne en Amérique du Nord. Présentée en 1606, cette prestation se déroulait sur l’eau, à bord de canots.

Si on l’aiguillonne, le directeur artistique du FODAR, Randy Glynn, avouera que le passage des grands voiliers n’est pas proprement une activité du FODAR mais fait partie du Rendez-Vous 2017 des Grands Voiliers qui parcourt les Maritimes pour marquer le 150e de la confédération canadienne. « Nous y voyons une heureuse coïncidence », confie Glynn. « Le programme du festival de cette année a été prévu comme célébration de notre histoire en danse et de la riche diversité des arts de la scène au Canada. Si le mot contemporain s’y applique, la danse, les chorégraphies et les prestations au programme de FODAR ne se confinent pas à la danse moderne. »

En favorisant une programmation diversifiée, les organisateurs ont pu ajouter du nouveau au festival, la projection de DANCE ON FILM en ouverture de l’édition 2017 du FODAR, le mardi 15 août. Les prestations en direct commencent le mercredi 16 août, alors que le PREMIER PROGRAMME sera en représentation dès 14 heures. Les spectateurs pourront voir deux productions très divertissantes et assister au passage des grands voiliers par la suite, à 19 heures.

Voici l’horaire complet de la programmation.

DANCE ON FILMMardi 15 août, 20 h  GAGA, réalisé par Tomar Heymann

Ce documentaire spectaculaire sur la vie et l’œuvre de Ohad Naharin fait fureur dans les festivals de cinéma partout dans le monde. Naharin, une super-étoile de la chorégraphie, est le directeur artistique de Batsheva Dance, l’une des compagnies de danse les plus courues dans le monde. Fruit d’une collaboration sur huit années entre le réalisateur Tomar Heymann et Naharin, MR. GAGA jette un regard intime et détaillé sur l’œuvre du chorégraphe.

« Depuis Pina, c’est peut-être le documentaire le plus épatant pour les adeptes de la danse moderne très branchée. » Dennis Harvey, Variety

PREMIER PROGRAMME – Mercredi 16 août à 14 h et vendredi 18 août à 20 h

LIGHTED ROOMS – Company of Angels

Le chorégraphe de cette compagnie, Randy Glynn, et le réputé metteur en scène Layne Coleman ont travaillé auprès des « Anges » pendant plus de dix-huit mois pour transformer leurs souvenirs et leurs anecdotes personnelles en un mélange puissant de danse, de récit et de théâtre. L’œuvre qui en ressort est fougueuse, touchante et inoubliable. (Langage parfois grossier)

« … grâce fluide, émerveillement, beauté, bonté, connexion et la condition humaine toute crue » –The Dance Current

SARA DOES A SOLO – Sara Porter

Un aperçu humoristique et courageux des réalités, des fictions et des fantasmes sur la mémoire, le vieillissement et la réflexion. Dans cet agrégat de danse, de monologue comique et de revue musicale, Sara does a Solo, Sara raconte son monde et sa vie à travers le regard d’une artiste et d’un parent, par touches intimes et audacieuses tour à tour. (Nudité par moments)

« Drôle, irrévérencieux, éloquent et une magnifique danseuse. J’en suis ébahi! » – Niegel Smith (directeur du Flea Theater, New York)

DEUXIÈME PROGRAMME – Jeudi 17 août à 20 h et samedi 19 août à 20 h

SACRED GARDEN – Danielle Baskerville, Bee Pallomina

Un classique canadien en danse moderne, cette œuvre a été créée en 1986 par David Earl, une source d’inspiration pour la danse moderne au Canada, non seulement pour ses chorégraphies mais aussi comme mentor auprès une génération de jeunes artistes de danse. SACRED GARDEN, qu’Earle qualifie de « poème de chagrin et de compassion », a pour trame sonore le magnifique Stabat Mater de Giovanni Battista Pergolesi, L’œuvre nous fait suivre deux femmes et son évolution en a fait la représentation de l’arrivée de Marie au lieu de la crucifixion de son fils.

DANSE AU CERCEAU AUTOCHTONE – Barbara Kaneratonni Diabo, Emily Kahente Diabo

La danse au cerceau autochtone est une manière de raconter dont les origines remontent à plusieurs siècles. De nos jours, elle figure encore dans les cérémonies de guérison de nombreuses Premières Nations partout en Amérique du Nord, et on y incorpore maintenant de nouveaux mouvements et des jeux de pieds complexes.

Artiste de danse et chorégraphe professionnelle, qui se produit et crée dans plusieurs genres depuis 25 ans, Barbara Diabo se spécialise actuellement dans l’introduction de styles contemporains dans la danse traditionnelle des Premières Nations. Elle interprète la pièce de ce programme en compagnie de sa fille Emily.

FLAMENCO EN DUO – Maria Osende, Megan Matheson Hamilton

Sans doute la plus populaire des exportations d’Espagne, la danse flamenco est le produit d’innombrables générations de danseurs de plusieurs cultures s’étant rencontrées en Andalousie, région centrale du pays. Le chorégraphe Randy Glynn a créé cette œuvre en collaboration avec les célèbres artistes de flamenco du Canada atlantique Maria Osende et Megan Matheson Hamilton, et sa création mondiale est au programme du FODAR 2017.

« …(Megan Matheson,­ La Azulita) est nubile et aguichante. Une virtuose du jeu de pieds. » The Globe and Mail (Toronto)

« Maria Osende nous envoûte, emportée dans les hauteurs de l’art de la danse flamenco. » The Chronicle Herald (Halifax)

BOYS WILL BE MEN – Michael Caldwell, Louis Laberge-Côté

Cette production est un véritable passe barrière. Boys Will Be Men (Du garçon à l’homme) expose jusqu’à l’absurde les aléas de la communication chez les hommes aux prises avec les relations de pouvoir et les rivalités du monde masculin. Dans cette pièce, la concurrence débridée prend la forme d’un pas de deux autour d’une table à cartes et d’un duel. (Avertissement : le langage pourrait parfois offusquer.) L’œuvre est interprétée par deux des meilleurs artistes canadiens en danse contemporaine, qui exercent leur grand talent en exécutant une technique chorégraphique semée de difficultés.

« Ce qui me frappe le plus … c’est la connexion entre les deux danseurs, leur chimie et la symbiose de leurs mouvements. » – The Dance Current

BILLETS EN VENTE DÈS MAINTENANT

Les billets des spectacles du Festival de danse Annapolis Royal, qui se déroule du 15 au 19 août au King’s Theatre, sont en vente dès maintenant :

  • en ligne à kingstheatre.ca/calendar
  • en composant le 902-532-7704
  • en personne à la billetterie du théâtre, au 209 rue St. George, Annapolis Royal

Les billets pour la projection de DANCE ON FILM coûtent 12 $ pour tous.

Les billets pour le PREMIER PROGRAMME et le DEUXIÈME PROGRAMME coûtent 22 $ chacun pour l’admission générale et 12 $ chacun pour les jeunes de moins de 18 ans.

FODAR 2016 est financé en partie par le gouvernement du Canada grâce au Fonds du Canada pour la présentation des arts, par le Conseil des Arts du Canada et Arts Nouvelle-Écosse/support4culture ainsi que par Business for the Arts. . LIGHTED ROOMS est présentée par SHANNEX.